Derniers jours à Paris : J-2

Jeudi 29 juin, l’appartement est quasiment vide, nous vivons sur les restes de nourriture afin d’en laisser le moins possible. Pastèques, melons, algues, noix et quelques oeufs feront nos derniers repas. Les trous dans les murs ont été rebouchés, les sols et les toilettes sont nettoyés.

Les adieux et aurevoirs ont déjà eu lieu depuis plus d’un mois au travers des pots, des soirées à la maison ou chez les amis et la famille. Lorsque l’on nous demande ce qu’il nous manquera le plus à Paris, nous répondons spontanément le marché Barbès. Ce marché est pour nous une véritable institution, où nous avons trouvé des excellents produits frais vendus par des gens compétents et très sympas. Nous ne pouvons que recommander les deux premiers stands sur la gauche en descendant du métro Barbès Rochechouart tenus par Khaled, Benjamin et David, les rois des fruits exotiques. J’ajouterai pour ma part, le Jardin du Palais Royal, le plus bel endroit de Paris, au calme de ses turbulences. J’y ai passé de nombreuses heures que ce soit en été ou en hiver, mais toujours avec le même plaisir et la même intensité.

Aujourd’hui, nous ne prenons pas encore la pleine mesure de ce qui nous attend et tant mieux ! Les premiers kilomètres de samedi matin marqueront un non retour, à la différence de nos expéditions passées où nous prévoyions un itinéraire permettant de faire une boucle pour revenir à Paris.

François