Azrou

Aujourd’hui nous prenons la route direction Azrou à 20 kilomètres dont 6 kilomètres de descente. Nous privilégions de nouveau le repos afin de nous habituer à l’altitude et de reprendre des forces.
Nous arrivons dans la ville en fin de matinée et allons directement au marché couvert pour trouver un melon. Nous nous installons à la terrasse d’un café pour le déguster avec un thé et un Panaché. Malheureusement le propriétaire nous prend pour des touristes pigeons donc nous partons.
Nous rentrons dans la vieille ville et nous tombons sous le charme du quartier et des gens. Nous passons la journée en compagnie de Aziz, qui tient une cantine simple et délicieuse juste à côté de l’entrée homme de la mosquée, de Karim vendeur dans la rue d’articles de sport trouvés dans les souks et Abdou le vendeur de tapis ainsi que quelques autres locaux.
Nous passons la journée en immersion dans leur quotidien, manger leur plat, jouer avec les enfants de Aziz, vivre au rythme des prières sur la journée, découvrir un magasin de tapis berbères qui ressemble à la caverne d’Ali baba et tant d’autres. Ici les gens sont tous ensemble dehors, ils s’occupent des uns des autres. Karim précédemment guide dans ces montagnes, nous conseille des bons endroits à voir sur la suite de notre chemin. Karim nous prépare le fameux Panaché à base d’avocat que Stip adore.
Nous avons passé un super moment tant avec ces personnes qui nous ont accueilli chaleureusement que dans ces rues où une atmosphère agréable se dégage.
Nous dînons ensemble avant de partir direction la station service à l’entrée de la ville pour planter la tente. En arrivant nous accostons un marocain Aziz dans sa voiture avec une plaque française. Improbable, il vient de Chaumont au sud de Troyes dans la haute marnes. F et lui peuvent échanger sur la région et il nous invite même à venir le voir chez lui a notre retour en France.
Nous nous couchons dans notre maison mobile pour une bonne nuit avant de bonnes montées demain.